déc 152012
 

Le réveil matin urbain asiatique fonctionne à merveille… Un réveil en douceur sur une symphonie crescendo en « tûût tûût, vroum vroum, pouet pouet, dring dring » majeur. A 7h30 l’orchestre est en branle, plus moyen de dormir… Le problème, c’est que ce réveil matin urbain fait de l’excès de zèle et poursuit son œuvre jusque tard le soir! Après plus de trois mois passés en Asie, nous arrivons maintenant à déterminer rien qu’au bruit du moteur: le type de véhicule, la marque voire même le modèle et le nombre de passagers. Et suivant l’intensité et le rythme de l’avertisseur, nous savons si le chauffeur est en balade, au travail, pressé ou très en retard.   Continue reading »

 Publié par à 17 h 52 min
déc 112012
 

Guza, fidèle à lui-même, s’est contenté du sentier pavé en bord de plage comme oreiller, de la voie lactée comme ciel de lit et de quelques moustiques comme compagnons de dortoir. Matinée de travail pour tous: école pour les enfants et Sophie, blog pour Benoît et écritures pour Guza. Continue reading »

 Publié par à 18 h 00 min
déc 112012
 

Aujourd’hui nous quittons Kampot pour rejoindre LA station balnéaire du Cambodge: Sihanoukville. Un minivan nous prend à l’hôtel à 11h. Après deux autres arrêts, la camionnette est complète. Nous devons rouler avec le coffre ouvert tellement il y a de bagages. La chaise de Guza est ficelée sur le tas de bagages. La route est excellente, une longue ligne droite bitumée. Pour éviter les excès de vitesse, il y a un ralentisseur tous les 500m. Mais contrairement aux dos d’âne européens aménagés, le ralentisseur cambodgien est naturel, de bons gros trous creusés dans la route par les intempéries! Ma foi, ça fonctionne aussi bien si pas mieux… Continue reading »

 Publié par à 17 h 54 min
déc 112012
 

Hier, après une bonne sieste, nous avons été faire un tour en ville. Il fait très calme ici, nous sommes loin de l’agitation des villes vietnamiennes. Nous croisons quelques motos, voitures, tuk tuks. Le tuk tuk cambodgien tient plus de l’attelage, rien à voir avec le tricycle indien. Une moto tracte une cariole à deux banquettes. Nous avons d’ailleurs réservé une excursion en tuk tuk pour ce jour. Donc ce matin, après le petit-déjeuner, notre carrosse est avancé. Une vieille pétoire 125cm3 chinoise et son cavalier nous emmène à travers la ville. Continue reading »

 Publié par à 17 h 44 min
déc 102012
 

Lever à la fraîche (tu parles, même à 6h du mat il fait chaud…) pour prendre le ferry. Zut, c’est encore cet abominable chauffeur de taxi… Grrrr vite l’oublier celui là! Guza nous accompagne toujours. Nous sommes heureux d’avoir partagé avec lui ces 4 jours à Phu Quoc, ces rencontres et ces découvertes. Nous avons le même objectif: rejoindre maintenant le Cambodge. Continue reading »

 Publié par à 15 h 02 min