sept 272012
 

Ce matin, nous quittons la Royal Guesthouse, direction Agra, à 2 heures de train. Agra est une des destinations phares de tout voyage en Inde qui se respecte. En effet, comment passer à côté d´une des merveilles du monde: le Taj Mahal. Cette ville est donc un fameux piège à touriste aussi! Nous avions donc décidé de n’y rester qu’une seule journée. Dès la sortie de la gare, nous avons loué les services d’un taxi. Kamal, notre chauffeur, était très aimable et nous a très bien expliqué que faire et comment faire à Agra afin d’éviter les mauvaises surprises et autres arnaques. Et nous nous mettons en route directement vers le Taj Mahal. La visite de ce monument est très bien organisée mais il faut en effet être prudent, sans les recommandations de Kamal, nous aurions eu vite fait d’être embarqués dans une carriole à chevaux ou par un sois disant guide officiel. Merci Kamal! Il y a trois entrée pour le site. Nous prenons nos tickets qui donnent aussi droit à une paire de sur-chaussures, une bouteille d’eau et le trajet en voiturette électrique vers l’entrée proprement dite. En effet, mesure anti-pollution, aucun véhicule à moteur dans un périmètre de 500m. Heureusement il n’y a pas de file d’attente et nous passons les portiques de sécurité (comme dans un aéroport!) sans attendre. Il nous faut encore marcher quelques dizaines de mètres avant de passer sous une porte magistrale et de découvrir enfin la perle de l’Inde. On nous en avait dit beaucoup: certains que c’était absolument magnifique; d’autres que cela ne valait pas la peine. Qu’importe, pour nous c’était un des points forts de notre tdm et nous n’avons pas été déçus!

Au bout d’une allée, à une centaine de mètres, s’élevait majestueusement dans un ciel bleu azur, ce monument d’un blanc immaculé. Nous sommes restés pantois quelques secondes, subjugués tous les 4 par cette vision de pureté, ayant du mal à croire que oui, nous étions devant le Taj Mahal… Wouahhh!!!

Aucune photo ne peut rendre cette émotion! Cette architecture est tout simplement parfaite! Rabindranath Tagore l’a décrit comme « une larme sur le visage de l’éternité », Rudyard Kipling y voyait « l’incarnation de la pureté », et son concepteur, l’empereur Shah Jahan, disait qu’il « faisait verser des larmes au soleil et à la lune ». Puis nous nous sommes avancés, sans omettre bien évidement, de réaliser quelques clichés historiques. Il y avait du monde mais pas trop. Il faut dire qu’il était 12h30, les grosses chaleurs en avaient convaincu plus d’un d’attendre la fin de journée pour effectuer la visite. Nous avons visité le mausolée, puis admiré la vue arrière sur la Yamuna, un des plus grands et des plus sacrés fleuves de l’Inde.
Bref aspect historique… Le Taj Mahal fut édifié par Shah Jahan pour recevoir le corps de sa troisième épouse, Mumtaz Mahal, morte en mettant au monde leur 14ème enfant en 1631. La construction, entreprise l’année suivante, s’acheva en 1653. Peu après, Shah Jahan fut renversé par son fils Aurangzeb et emprisonné au fort d’Agra d´où il ne pût qu’apercevoir sa création à travers une fenêtre le restant de sa vie. À sa mort, en 1666, il fut inhumé aux côtés de Mumtaz…

Et comme tous les amants devant cet hymne à l’amour, Sophie questionne Benoît: ″Toi aussi, mon amour, tu me feras construire un Taj Mahal?″ et Benoît de répondre: « Bien sûr ma chérie, dès que tu m’auras donné 14 enfants… ». Après deux bonnes heures de visite, nous avons retrouvé notre taxi, direction une fabrique d’objets incrustés en marbre. C’était assez intéressant, car nous avons découvert les techniques utilisées par les ouvriers bâtisseurs du Taj pour incruster dans le marbre les milliers de pierres semi-précieuses qui ornent le monument sous forme de délicats assemblages floraux. Et nous avons bien sûr acheté un énorme éléphant en marbre incrusté de 78kg  qui rentre pile poil dans le petit trou qui restait dans nos bagages et qui ne nous fera pas dépasser le poids admis en soute. Pour rire… Nous avions encore un peu de temps alors direction le fort d´Agra: pas terrible sauf la vue sur le Taj de la fenêtre comme Shah Jahan; et une boutique pour acheter quelques souvenirs d’Inde. Et donc direction la gare, 2 heures de train express, et retour à Delhi. Nous avions réservé un hôtel dans une agence qui s’est avéré être catastrophique: personne à la gare pour nous emmener comme prévu, incompréhension au téléphone, accueil des plus désagréables, sale et vraiment trop cher! Mais il est 23h, nous sommes fatigués et nous avons versé un acompte! On cherchera mieux demain matin…

 Publié par à 13 h 15 min

  6 commentaires à “26-9 Agra”

  1. Magnifiques récit et photos une fois de plus. Vos cours d’histoire sont super instructifs et passionnants!
    Bonne nuit quand même et vivement demain! :)

  2. J’ai profité de ce congé de la « Communauté Wallonie-Bruxelles » pour me mettre à jour :) Super!

  3. Superbe récit… je l’attendais cette visite!

    Mais So, Ben te l’a fait ton Taj Mahal devant ta cuisine… sauf qu’en Belgique, c’est en bois, c’est petit, pas symétrique et ça s’appelle un abri de jardin!

    Biz

  4. Helloooo
    Excellent récit Ben !!!! On a l’impression d’être près de vous ;-)
    Allez, je file dans votre jardin photographier le Taj Mahal miermontois ….. Certains qu’il y a moins de touristes et qu’il y fait moins chaud ;-)

  5. On comprend votre envie de découvrir autre chose mais dites vous bien que grace à vous ,on a appris à connaitre un pays gràce à toutes ces merveilleuses photos et commentaires précis .Bonne route pour la suite et au plaisir de vous lire;famille loosen

  6. Je crois Benoit que cette fois ,tu me dépasse au niveau photos mais je vais me mettre en ordre

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.