déc 172012
 

Nouvelle journée de transition. Il en faut bien quelques unes pour poursuivre notre grande boucle… Au menu du jour 7 heures de bus pour rejoindre Siem Reap. Oui mais un bus 2 étages VIP avec clim et tout… Tu parles! Le premier étage c’est le coffre pour entasser bagages et mobylettes (4!), et le second c’est pour entasser les voyageurs, il y en a même assis sur de petits tabourets dans l’allée centrale!!! La clim se résume à un filet d’air frais et une bonne quantité de poussière! Sept heures de karaoke c’est long, très long… Sept heures pour 300km, c’est long, très long, vraiment très long… Enfin, estimons-nous heureux, il n’y avait pas d’animaux dans le bus!

Arrivée à Siem Reap à 15h45, hôtel réservé et tuk tuk qui nous attend à la descente du bus. Nous avons suivi les conseils de nos amis Lausteloutho qui nous avaient recommandé cet hôtel: Le Tigre, anciennement Le Tigre de Papier. En deux ans changement de proprio et augmentation conséquente des prix, mais PISCINE! Petit verre d’accueil par le patron: Guillaume, un toulousain installé et marié ici, joueur de rugby en plus, très sympa. Déposer les bagages et… PLOUF… Haaaaaaaaaa…..Hôtel hors budget pour Guza, il s’en va chercher son bonheur en ville. Nous le retrouvons à 20h, il vient seulement de trouver un hébergement après en avoir visité plusieurs pas adaptés. Il s’est même fait mettre dehors d’un d’eux parce qu’il posait trop de questions! Guza est très déçu de Phnom Penh et Siem Reap qui, malgré leur fort attrait touristique, ne sont absolument pas adaptées aux handicapés. Mais, pire que ça: à la pagode d’argent il s’est vu refusé la demande d’une réduction sur le billet d’entrée, réduction légitime puisqu’il ne peut grimper les nombreux escaliers qui mènent aux monuments. La veille, alors qu’il se promenait en rue, il a été arreté par la police parcequ’il occupait une partie de la chaussée. Pas étonnant, les trottoirs sont surélevés de trente centimètres! Comme il est très têtu et qu’il ne supporte pas la discrimination (et on peut le comprendre…), ça a failli se terminer au poste. Il a d’ailleurs déjà visité quelques prisons au cours de ses voyages à cause de ça! Souper dans un resto du centre touristique de la ville et puis au dodo…

 Publié par à 16 h 15 min

  Une commentaire à “16-12 VIP …”

  1. Bon les gars, ne vous plaignez pas: soyez contents que les bus roulent là-bas. Ici, si quelqu’un fait un pet dedans, c’est la grève pour une semaine!!!
    On se réjouit de la suite des aventures…

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.