déc 202012
 

Bon anniversaire Zocha…

Nous avions prévu une journée de repos et de travail scolaire aujourd’hui. Mais Guza nous propose de l’accompagner pour aller visiter un village sur le lac Tonle Sap. Ce lac est la plus grande étendue d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Un chenal de 100km le relie au Mékong. Nous avons vu son embouchure à Phnom Penh. Lors de la saison des pluies et des crues du Mékong, le cours de ce chenal s’inverse et les eaux remontent jusqu’au lac. Il devient alors une zone tampon en absorbant le trop plein. L’eau peut monter ainsi de plus de 8m! La surface du lac est alors multipliée par 4 ou 5! Ce phénomène naturel fabuleux fournit poissons et irrigation à la moitié de la population du Cambodge. 900000 personnes vivent dans les villages flottants installés sur le lac. Le Tonle Sap est aussi un habitat exceptionnel pour les oiseaux et les poissons. Mais ce prodige de la nature est en sursis. La construction de barrages en amont sur le Mékong menace la survie du lac et de sa biosphère unique, de même que la déforestation. Les besoins en énergie auront-ils raison de la préservation de ce site classé réserve de biosphère par l’Unesco et de la vie des centaines de famille qui en dépendent???

Allez, on se donne la matinée… Guza arrive devant l’hôtel sur son quad, il a fière allure sur son destrier! Le lac se trouve à une bonne demi-heure de route de Siem Reap. Les enfants ne peuvent résister à l’invitation de parcourir la distance en compagnie de Guza sur son quad. Sophie et Benoît se retrouvent donc seuls dans le tuk tuk, en amoureux…« >

Nous quittons la grand route pour traverser de très jolis villages. La route devient chemin et nous parcourons les rizières le long d’un petite rivière. Lilou et puis Sacha s’essayent au pilotage du quad. Arrêt devant un bureau, il fait payer 20$ par personne pour avoir accès au site et prendre le bateau vers le village! Cela nous semble vraiment exagéré. A force de discussion, nous optons pour le billet uniquement pour l’entrée du site: 1$ par personne!!! Nous sommes décidés à poursuivre la route le plus loin possible et puis on verra… Nous passons donc devant le départ des bateaux… Pas de problème pour poursuive en quad mais par contre, le tuk tuk s’enlise, fin du chemin. Guza part en repérage… Le chemin se termine quelques centaines de mètres plus loin en s’enfonçant dans l’eau. Nous n’irons pas plus loin. Guza décide de faire demi tour, nous optons pour le bateau, ce serait trop bête d’être venu jusqu’ici pour rien!

« >Sophie négocie le bateau à 30$. Après une courte navigation le long de la rivière, nous approchons du village. Toutes les maisons sur construites sur pilotis, à 6m du sol, enfin de la rivière! C’est très impressionnant. Tout le monde se déplace en pirogue. Même les cochons vivent sur pilotis! La principale activité ici est la pêche bien entendu. Quelle drôle de vie!!! Les enfants sautent et plongent des pirogues, d’autres réparent les filets de pêche. Plus loin nous stoppons à un débarcadère où l’on peut embarquer sur des petites pirogues qui permettent de visiter une forêt inondée. Cela ne nous semble pas terrible, donc nous préférons poursuivre. Mais tiens qui voilà! La famille canadienne que nous avons rencontré à Otres Beach termine le tour en pirogue! Ohé les amis… Nous nous saluons avec de grands signes des bras. Demi tour. Nouvel arrêt pour faire le plein. Nous en profitons pour descendre à terre. Derrière les maisons il y a un talus surélevé. C’est comme la place du village et les villageois y font sécher des crevettes. Bonjour l’odeur!!! Retour sur le bateau mais… c’est la panne! Le moteur ne veut plus

démarrer!!! Nous sommes bons pour aborder un autre bateau et terminer la visite avec un couple de suédois. Visite pas exceptionnelle mais intéressante. Nous avons bien fait de négocier le prix au bureau. Nous aurons finalement payé 8$ par personne pour le tout au lieu des 20 demandés!!! Belle attrape touristes esquivée…

Nous repartons en tuk tuk et croisons Guza sur le chemin du retour. Cette fois nous le quittons, il part pour trois jours dans les montagnes. A lui l’aventure… Mais nous nous retrouverons à Siem Reap dans 3 jours.

Nous rentrons finalement à 15h mais il reste du temps pour l’école et préparer la suite du voyage… Soirée tranquille et au dodo tôt, nous avons besoin de récupérer…

 Publié par à 18 h 20 min

  Une commentaire à “19-12 Tonle Sap”

  1. bonjour a vous 4,
    vos aventures sont vraiment passionnante c’est un vrai plaisir de vous lire,
    Bisous a vous

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.