déc 212012
 

Triste jour… Nous apprenons ce matin le décès de notre voisin et ami George Jobe. Nous avions parlé de notre projet de voyage à Georges alors que ce n’était encore qu’une vague idée. Il nous avait encouragé et motivé à tout faire pour le réaliser et suivait nos préparatifs avec beaucoup d’attention. Son enthousiasme a été pour nous le coup de pied dans le derrière nécessaire pour prendre notre décision. Il suivait notre périple et nous appréciions de savoir que nos récits lui permettaient peut-être de s’évader de sa chambre d’hôpital… Son incroyable courage, sa volonté et sa ténacité n’ont hélas cette fois pas suffit pour surmonter cette nouvelle épreuve. Nous sommes bien tristes… Adieu champion, adieu voisin et merci du coup de pouce… Nous te dédions cette journée de voyage… Dernière visite aux temples d’Angkor. Nous avons gardé le meilleur pour la fin: Angkor Vat. On dit de ce temple qu’il est le plus grand édifice religieux du monde. Ce matin,« > la leçon de Lilou portait sur les axes de symétries. On ne pouvait espérer mieux comme travaux pratiques. Tout dans Angkor Vat est histoire de symétrie! Le plan de son architecture est parfait. Bien qu’il ait été bâti à partir de 1112 , donc bien avant d’autres temples de la cité, Angkor Vat est certainement le temple le mieux conservé. Contrairement aux autres, il est resté un lieu de culte actif et donc entretenu. Après avoir franchi le pont par dessus les douves, nous traversons la première enceinte. La vue sur l’édifice principal est magique: les 5 tours s’élèvent majestueusement au sommet de cette pyramide. Il nous faut encore parcourir 475 mètres pour le rejoindre. Nous pénétrons dans les couloirs et traversons les cours du premier niveau. Les bas reliefs sont magnifiques et si bien préservés. Les apsaras sont encore plus belles ici et Benoît ne sait plus où regarder… Il y en a plus de 3000 et toutes sont différentes… Sacha et Benoît grimpent jusqu’au dernier niveau. La vue est superbe. Les coiffes des tours sont assez abîmées mais on y devine encore les nombreuses statues qui les ornent. Quelle œuvre magnifique et gigantesque, alliance exceptionnelle de la spiritualité et de la symétrie. Selon les inscriptions, 300000 ouvriers et 6000 éléphants participèrent à la construction d’Angkor Vat, qui reste inachevé. Voici une autre merveille du monde à accrocher à notre palmarès…

« >« >« >

Le soleil se couche et Angkor Vat se pare de couleurs magnifiques. C’est sur cette révérence solaire que se termine notre visite d’Angkor et de ses temples. Nous restons surpris par l’ampleur du site, éblouis par la beauté des édifices, charmés par la magie du Bayon et de Ta Prohm, ravis de l’exclusivité que nous a offerte le Ta Nei, stupéfaits de la puissance de la richesse et du génie de la civilisation khmère… En quittant Angkor Vat, et comme ce fut déjà le cas à maintes reprises depuis le début du voyage, nous avons du mal à réaliser que nous sommes bel et bien ici… Angkor nous offre un beau cadeau d’adieu, sur l’allée qui enjambe les douves nous croisons nos amis catalans!!! Oui, le monde est petit! Bien sûr il est assez logique que les voyageurs aient en commun la visite de tels sites. Mais compte tenu de la grandeur d’Angkor, de là à s’y croiser, cela tient du petit miracle… Cette fois nous ne les lâchons pas! Nous nous sommes ratés à Phu Quoc et nous avons vraiment envie de partager quelque chose avec eux. Rendez-vous est pris, ce soir nous mangeons ensemble! Nous nous retrouvons donc à 20h et nous installons dans un petit resto de trottoir. Les enfants se mettent de suite à jouer ensemble malgré les quelques années de différence d’âge. Quant aux parents, comme toutes les familles de voyageurs, ils discutent de voyages, d’expériences, de la vie au retour, des proches qui s’impatientent au pays… Nous nous entendons vraiment bien et comme ils parlent assez bien le français, la discussion est aisée et donc riche. Ho! Déjà 11h!!! Le temps passe vite dans les bons moments… Nous regagnons nos hôtels respectifs après nous être donné rendez-vous demain soir pour une nouvelle soirée ensemble mais un peu plus tôt pour en profiter plus longtemps… « Chouette » s’écrient les enfants…

 

Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. (Saint Augustin)

 

À Georges…

 Publié par à 16 h 40 min

  2 commentaires à “20-12 Angkor Vat…”

  1. Oui, effectivement un grand champion, doublé d’un homme courageux ce George JOBE.
    Mais j’ignorais qu’il avait joué ce rôle d’encouragement pour votre voyage: remarquable d’encore
    encourager et soutenir ses amis alors qu’il était en pleine bataille pour sa survie: quelle leçon!

    Vos découvertes vont de merveilles en merveilles.
    Il va en falloir des « petits tiroirs » dans vos mémoires pour caser et surtout retenir tout ça.
    Mais la nature est bien faite; vous allez garder cela au plus profond de vous et vous en parlerez encore aux enfants de Sacha et Lilou…et eux, le répéteront à leurs petits-enfants; c’est cela la transmission orale de la vie.
    Ouh! la,la! Papy…Revenons à aujourd’hui.
    Lilou a-t-elle pu mettre en pratique sur cet édifice impressionnant les règles de la symétrie?
    Sacha a-t-il pu découvrir des historiques cachettes pour votre jeu de Géo…machin?
    Allez, continuez de nous faire rêver…
    Trop contents pour vous.

    Bisous les amours!

  2. Vraiment sympa ce petit hommage à Georges. Triste nouvelle à laquelle nous nous étions malheureusement préparés. Son esprit de vainqueur voyagera un peu avec vous aussi.
    Bye bye

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.