jan 082013
 

Données: nous avons une réservation sur l’île de Ko Tao du 8 au 15, pour s’y rendre il faut prendre le bateau de Chumphon le 8 idéalement à 7h, des lignes de bus, de train et d’avion circulent jusque là.

Problème: comment rejoindre Ko Tao dans les meilleures conditions?
Solutions:
-Première esquisse hier et résultat des premières recherches: avion rapide mais cher, pas de train direct il faut un arrêt à Bangkok, pas de véritable couchette dans les trains, trains très lents mais bon marché, possibilité de réserver un billet combiné bus-bateau pratique et prix raisonnable, une offre par une agence en ville tout organisé et prix correct, mais suivant infos de la dame de l’agence et d’un couple de suisses à l’hôtel beaucoup de gens sont malades sur le bateau et trajet de 8 heures en bus de nuit sans couchette, appel téléphonique et envoi d’un mail à une autre société de transport plus luxueuse et au bateau moins « renversant ». Arrêt des recherches sur la décision d’attendre le lendemain matin pour la réponse de cette seconde société. Le stress monte…
-Seconde recherche: pas de possibilité de réserver par internet il faut se rendre à l’agence à Bangkok…

Hypothèse 1: On ne prend pas de risque et on réserve le voyage tout organisé depuis Ayuthaya mais avec un voyage en bateau plus long et peut-être plus difficile, on reste ici encore un jour…

Hypothèse 2: On quitte Ayuthaya ce matin pour Bangkok, on se rend à l’agence et on prie pour qu’il y ait encore de la place, on cherche un logement pour une nuit…

Nous optons pour la seconde hypothèse, fait savoir prendre des risques dans la vie..

Démonstration: le pick-up de l’hôtel nous amène à la station des minibus pour Bangkok, nous négocions un petit supplément pour que le chauffeur nous dépose devant l’agence, en route pour 1h30 de trajet vers la capitale, le chauffeur nous dépose comme convenu, nous réservons le billet combiné bus-bateau YES!!!, nous cherchons et trouvons un hôtel pour la prochaine nuit. CQFD…

Voilà à quoi ressemble, au jour le jour, l’organisation de notre tour du monde. Bien sûr ce n’est pas tous les jours comme ça, parfois on prend le temps… Quant à savoir si nos petits soucis de voyageurs valent les vôtres à la maison ou au boulot… nous vous laissons seuls juges…

Nous voici donc pour « One night in Bangkok ». Nous sommes installés dans le quartier hyper touristique de Banglamphu. Rien à voir avec le quartier de notre premier séjour ici, mais l’hôtel n’a rien à voir non plus!!! Nous avons cherché tout l’après-midi dans les boutiques pour touristes de la rue Khao San, mais hélas, impossible de dénicher une galette des rois… Bah, on attendra l’île de Ko Tao, celui qui trouve une perle en dégustant des huîtres aura droit à la couronne et au trident de Neptune…

 Publié par à 12 h 58 min

  2 commentaires à “6-1 Leçon d’aujourd’hui: les problèmes…”

  1. Alors, qui a eu la perle???

  2. J’espère qu’il n’est pas trop tard pour vous présenter nos meilleurs vœux pour 2013. Mais que vous souhaiter de plus après ces folles aventures, toutes ces découvertes et ces multiples rencontres…la santé bien sur, c’est un peu mon rayon…
    Je suis super contente que les enfants aient apprécié le Vietnam. Les marionnettes sur l’eau de Hanoi restent pour moi aussi un souvenir merveilleux. Cet été, c’est décidé, nous allons tous au Vietnam (centre et sud) avec toute ma famille paternelle. Les enfants se réjouissent et ils espèrent un peu vivre les mêmes aventures que Sacha et Lilou. Par contre, nous devrions avoir du soleil à Hue! Hi,hi…On compte profiter des plages de Danang, ville où habite la famille de mon papa.
    On annonce de la neige fondante en Belgique pour le week-end…quelle cata notre météo…heureusement qu’on voit le soleil à travers votre reportage!
    Bonne continuation et à bientôt!

    Mai

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.