mar 232013
 

Comme les plus belles villes que nous avons visitées: Hong Kong, Sydney, Melbourne, Wellington,  Auckland est également située dans un site exceptionnel en bord de mer. Une cinquantaine de volcans sont sortis de mer pour former ici un isthme entre la Mer de Tasman et l’Ocean Pacifique. On dit d´Auckland qu’elle est : »The city of sails » (la ville des voiles) et on comprend pourquoi lorsqu’on découvre le nombre inouï de ports de plaisance que comptent les baies de la ville. voici donc une ville agréable, ensoleillée en cette fin d’été, cool et relax; un endroit idéal pour se poser quelques jours. Et c’est exactement ce dont les Kempe avaient besoin, un peu de repos avant de repartir. Au programme pour ces 3 derniers jours: visite de l’aquarium, promenade au Albert Park, flânerie dans le centre-ville, gros dodos, travail scolaire et préparation de la suite du voyage.  Ça fait du bien de ne presque rien faire. Hier soir nous avons été manger dans un café restaurant belge. On y sert des moules frites, du vol-au-vent, des gaufres et de nombreuses bières du pays dont de la Jupiler!!!! On s’est fait plaisir, moules pour les parents avec deux demis de Jup pour Papa, et vol-au-vent pour les enfants. Pas exceptionnel mais bon. Et les moules de la Nouvelle sont deux fois plus grosses que celle de l’ancienne… Zélande… Les prochaines ce sera sans doute les moules d’aoûtembre chez Mees…

« >« >

 

 

 

 

 

 

Sacha pîle pour essayer le moyen de locomotion urbain préféré des jeunes aucklanders: le skate, mais c’est un peu trop gros à emporter!  
Quand à Lilou, elle s’est trouvé une nouvelle marotte: elle range les marchandises dans tous les magasins que nous visitons! Elle plie les habits et les range par taille, trie les objets et les met en place, organise les penderies de vêtements par couleur… Une future vendeuse??? En tout cas, cela lui attire la sympathie de ses « collègues »! A Rotorua, une vendeuse lui a même offert un collier pour la remercier de son excellent travail… Auckland est une ville très cosmopolite et souffre d’une grosse jaunisse: il y a des chinois partout!!! C’est incroyable! Et comme Lilou a retenu quelques mots dans chacune des langues que nous avons rencontrées, elle se fait une joie de saluer les chinois, les indiens, les thaïs mais aussi les anglophones d’un « bonjour » ou d’un « merci » dans leur langue. A nouveau, elle décoche un nombre incroyable de sourires…

 

Benoît étudie! C’était convenu, Sophie prenait en charge la partie anglophone du voyage et Benoît la partie espagnole. Il s’était donc mis à apprendre l’américain du sud dès mai dernier! Mais depuis le début du voyage, le rythme d’apprentissage a sévèrement ralenti! Le voici au pied du mur, dans quelques jours,la survie de la famille dépendra entièrement de sa facilité d’élocution en espagnol. Madre de dios, qué présion…

 

Demain en effet nous quittons Auckland, la Nouvelle-Zélande, l’Océanie, pour rejoindre l’Amérique du Sud, le Chili, Santiago. Une nouvelle page se tourne et nous allons entamer la dernière étape de notre tour du monde. Jusque là nous nous étions éloignés, maintenant nous prenons le chemin du retour… Drôle de sentiment, entre réjouissance et pas déjà…

 Publié par à 1 h 01 min

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.