mai 192013
 

Repos repos et repos, voilà le programme des derniers jours. Mercredi, après avoir dormi quelques heures, nous sommes retournés au marché pour dîner. Nous adorons le Marché Central de Sucre, nous avons vraiment l’impression de vivre parmi les locaux, on y mange très bien et pour pas cher du tout. Nous y allons d’ailleurs tous les jours pour le déjeuner et le dîner. Les vendeuses nous reconnaissent maintenant, on devient des habitués. Il faut dire que nous ne passons pas inaperçus puisque Lilou se promène constamment avec sa poupée Caroline portée en bandoulière dans une « >écharpe colorée. Un peu comme les dames ici qui portent leur enfant dans un ahuayo dans le dos. Les gens sourient en voyant passer la très jeune maman et certaines dames veulent absolument voir le visage de ce bambin. La dame chez qui nous allons pour le déjeuner ne manque d’ailleurs pas de demander des nouvelles de Caroline chaque matin… A midi nous mangeons une belle assiette avec des pâtes ou du riz accompagné d’une sauce avec de la viande et bien relevée un peu comme le bouillon du couscous.

« >

 

 

 

 

 

 

« >« >

 

 

 

 

 

 

La vie est très bon marché en Bolivie, ça nous change! Nous en profitons d’ailleurs, Sacha et Benoît se sont offert une nouvelle paire de chaussures. Il était temps car celles portées depuis le départ avaient vraiment fait leur temps. Nous hésitons encore un peu à quand même garder les vieilles godasses car elles dégagent un terrible et très utile répulsif contre les insectes, et toute autre bestiole qui s’en approcherait de trop près d’ailleurs,… nous y compris…

Nous avons changé d’hôtel! Dans le premier, l’eau de la douche était à peine tiède et la chambre assez cracra! Pour 5€ de plus, nous avons emménagé au Grand Hôtel, dans le même quartier près de la place centrale. C’est un hôtel charmant, les chambres entourent sur deux étages un patio central au grand air et garni de plantes. Nous disposons d’une « suite »: deux chambres en enfilade et une grande salle de bain. La déco est un peu flashy mais on y est bien et l’eau est chaude!

Il fait gris depuis jeudi et les températures ne dépassent pas 20°. Une douche chaude est donc nécessaire… et tellement plus agréable… Hier soir nous sommes passés à l’alliance française, juste à côté de l’hôtel. Il y a une bibliothèque et les enfants ont choisi un livre chacun. Lilou a choisi « Les Malheurs de Sophie » espérons que ça ne lui donne pas trop de mauvaises idées…

La situation dans le pays est toujours assez complexe. Selon les infos que nous avons, il y a toujours des blocages routiers un peu partout. Nous ne savons pas combien de temps cela risque de durer. Nous comptons rester encore quelques jours ici, mais il faudra bien se décider à poursuivre notre voyage un jour ou l’autre, grève ou pas! Demain dimanche nous allons essayer d’aller jusqu’à un marché typique dans un village à 60 km de Sucre. Profiterons-nous d’une trêve pour le week-end?

 Publié par à 23 h 19 min

  Une commentaire à “18-5 Sucre la douce…”

  1. Tiens tiens…Lilou avec une poupée… je n’arrive pas à y croire!
    Enfin un point commun avec nous: les températures ne dépassent pas 20° et chez nous aussi il fait gris depuis un jeudi …de novembre à mon avis!
    Bye bye les bourlingueurs!

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.