mai 272013
 

Ce samedi se tient en la capitale une des plus grandes fêtes religieuse et folklorique de l’année: La Festividad de Nuestro Señor Jesús del Gran Poder, La fête de Notre Seigneur Jésus Tout Puissant. C’est bien connu, la religion tient une grande place en Amérique Latine et la Bolivie ne fait pas défaut. Le Gran Poder trouve son origine au XVIIème siècle lorsque l’on commença à vénérer une effigie du Christ dans les rues de La Paz. Plus tard une église fut bâtie en son honneur. En 1939 eut lieu la première procession, derrière l’effigie, dans les rues des quartiers populaires du haut La Paz. Plus tard, des groupes folkloriques costumés se joignirent au cortège qui prit ainsi de plus en plus d’importance. De nos jours, le Gran Poder est devenu un événement majeur du folklore national sans toutefois perdre sa dimension religieuse. Des groupes de tout le pays défilent dans la ville. Pas moins de 30.000 danseurs et 4000 musiciens se suivent sur le parcours tracé dans la ville, des quartiers populaires hauts jusqu’au centre ville en bas. C’est un peu par hasard que nous sommes à La Paz au moment de cette fête, mais nous comptons évidemment bien en profiter! Nous avons donc retrouvé les Séchet au petit déj ce matin, puis nous sommes tous descendus vers le Prado, l’avenue qui traverse le centre ville. « >Là, des tribunes sont installées le long du parcours. Nous y avons retrouvé Michael, Sylvie et leur petit Matisse avec qui nous avions passé une soirée à Sucre. Il était 10h30 et les premiers groupes défilaient déjà. Nous nous sommes installés sur un gradin et avons assisté au spectacle… Extraordinaire!!! Les groupes sont constitués de dizaines de danseurs et suivent presque toujours le même ordre: d’abord les cholas avec leur longue robe, leur châle et leur célèbre chapeau melon; puis quelques pin-up très sexys…; puis les hommes avec de somptueux costumes très colorés et un masque représentant un vieil homme barbu qui fume la pipe (nous n’avons pas encore trouvé la signification???); et enfin les musiciens. Tout ce monde danse en se balançant et en se tournant d’un côté à l’autre, au rythme de la fanfare. D’autres groupes, avec des costumes moins encombrants et des cloches fixées à leurs bottes, dansent la Caporale, une danse typique. C’est vraiment très impressionnant et très beau! Un véritable carnaval.

« >« >

Nous avons admiré le cortège jusque 14h30 environ, heure à laquelle nos estomacs nous ont rappelé à l’ordre. Nous avons été mangé tous ensemble. Ensuite nous avons salué nos compagnons français et avons repris le chemin de l’hôtel. Les groupes continuaient à défiler… Après un petit repos, nous sommes resortis pour souper. Il y avait encore des groupes qui défilaient… Alors que j’écris ces lignes de mon lit, à 23h, je peux encore entendre les fanfares et les feux d’artifices, le cortège est pas encore terminé!!! C’est complètement fou, et la fête durera sans doute toute la nuit. La fête présente des coutumes religieuses qui mélangent les traditions catholiques et aymaras. Avant le jour de la fête, par exemple, il faut faire une « promesse » afin de demander les faveurs du Saint Patron, avec l’engagement de danser et participer à la fête. Cette promesse s’accompagne d’une cérémonie pour la Pachamama avec une Ch’alla (offrande) pour que, lors du déroulement de la fête, il n’y ait pas de problème et que tout ce passe bien dans le futur.Nous avons vraiment de la chance d’être présent à La Paz pour cette fête et nous en garderons un fameux souvenir…                   L’album photo: https://plus.google.com/photos/117220102651423309592/albums/5882283784323179569?authkey=CO2Y9aXKjKfQzAE

« >« >

« >« >

 Publié par à 11 h 01 min

  2 commentaires à “25-5 El Gran Poder…”

  1. Ok c’est la fête là-bas… et vous êtes dans votre lit à 23 h! Comme vous êtes devenus sages… A la fête à Saive, à cette heure-là, vous êtes à peine au début de la soirée! Un tour du monde, ça change un homme et une femme comme je vois!!!
    Super les majorettes: presqu’aussi belles que celles de Jemeppe de chez nous … dommage qu’elles aient oublié leur bâton à paillettes!
    Biz les gars…

  2. Un mélange folklorique de Malmédy, Jalhay, Binche et de cramignons sylvatiens! :-) )

    Ici le soleil est revenu … pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal! :-) tous tout nus dehors pour fêter le retour de la brebis galeuse! :-) … Les préparatifs des examens remplissent les après-école. Les finales de championnat, les barbecues de fin d’année, les fêtes à Barchon et autres drôles de ptits endroits se multiplient … ca finit quand-même par sentir l’été!

    Revenez-nous bien vite les amis!!!!!! demain, plus que 60 jours! :-)

    Bisouusssssssss

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.