juin 062013
 

Rosario nous avait annoncé hier: s’il n’y a pas de nuages, lever à 5h40 pour le lever du soleil sur la pampa… Nous nous éveillons en douceur vers 7h30… il fait donc à nouveau nuageux… Après le petit déjeuner nous sommes invités à enfiler nos maillots de bain! Ce matin nous partons nager avec les dauphins roses d’Amazonie!!! Chouette, on se réjouit… La pirogue s’élance sur les eaux brunes du Rio Yacuna… Toujours autant de vie au bord et dans l’eau… Nous avons déjà croisé souvent les dauphins d’eau douce au cours de nos balades sur la rivière. C’est vraiment étonnant de trouver des dauphins ici, dans ces eaux boueuses qui paraissent, de prime abord, réservées aux sauriens. Mais non, un cétacé y trouve son compte. Et quel cétacé! un dauphin, et en plus il est rose! Et je vous jure que nous ne sommes pas victimes de visions due à l’ingestion de champignons hallucinogènes et nous n’avons rien fumé!!! Peu après 9 heures nous larguons les amarres. Nous descendons les méandres du Rio Yacuna… Notre esprit est torturé par cette question: est-ce bien prudent de nager dans des eaux infestées de crocos et de piranas? Plus nous avançons, plus nous voyons d’yeux de crocos et caïmans nous observer au ras de la surface, et moins nous avons envie de plonger!!! Alors que nous pénétrons dans une large anse, un cri retenti de la vigie tout en haut du grand mat: »Les Gau… Les Gaugau… LES GAULOIS!?!?! » Ha non, ça c’est dans Astérix… Alors que nous pénétrons dans une large anse, un cri retenti de la vigie tout en haut du grand mat: »Elle souffle…!!! » Ha non, ça c’est dans Moby-Dick… Alors que nous pénétrons dans une large anse, un cri retenti à l’avant de la pirogue : »Là, un dauphin…! » En effet, un souffle se fait entendre et un dos rosé ondule à la surface, quelques mètres devant nous. Rosario donne le signal, on peut y aller… Et alors… Et alors… Et alors… Hé hé! Benoît a plongé-éé, sans hésiter-éé… En effet, en deux temps trois mouvement, Benoît est à la flotte et course le cétacé. Mais où est-il exactement? Personne ne le sait! Ha le voilà

« > Un corps musclé et profilé, une aquacité extraordinaire, un regard qui reflète une grande intelligence, un sourire permanent sympathique et contagieux, une peau rosée… mais non, ce n’est pas un dauphin rose!!!

qui réapparaît un peu plus loin… Sacha se décide, saute à l’eau pas trop sûr de lui, et grimpe sur le dos de son papa. La chasse se poursuit mais sans succès. Puis c’est Lilou qui ose descendre à l’eau et saute aussi dans les bras de papa, dans un accompagnement de cris stridents. Là avec tout ce vacarme, c’est sûr qu’il n’y à plus un seul animal à moins de 100m! Les oiseaux se sont envolés et même les crocos ont du se cacher sous l’eau… Il ne nous reste plus qu’à aller voir un peu plus loin! Retour dans la pirogue pour tous. Nous retrouvons notre dauphin un peu plus loin, ou plutôt nos dauphins car ils sont deux. La course poursuite recommence, Mike et Eneko sont de la partie mais rien à faire, impossible d’approcher les dauphins à moins de 5m. Nous suivrons ainsi les respirations des dauphins roses pendant plus d’une heure sans plus de réussite. Mais en fait nous ne sommes pas à Pampaworld, il ne faut pas s’attendre à ce que les dauphins viennent se faire caresser ou jouer au ballon… C’est déjà exceptionnel de pouvoir les admirer de loin, alors qu’ils deviennent de plus en plus rares…

« >

« >

 

 

 

 

 

Nous rentrons au campement, dinons et reprenons la pirogue pour les 3 heures du chemin de retour. Nous en profitons encore un maximum en gravant dans nos esprit un maximum d’images souvenirs de cette généreuse nature. Puis ce sont les 3 heures de jeep, moins gaies! Les pluies ont en effet fort détérioré la piste. Nous marquons un petit arrêt pour observer un paresseux qui traverse la piste. C’est vraiment un drôle d’animal et il n’est vraiment pas à son aise au sol. Mais il a un joli minois: deux petits yeux et un sourire sympathique. Alors que nous approchons de Rurre, nous croisons enfin le chemin d’un anaconda. Mais celui-ci est à l’état de carpette en travers de la route! N’empêche, un belle bête d’au moins 2,5m.

Et voici Rurre, terminus. Nous cherchons un hôtel en compagnie d’Eneko et Amalur les basques. Pour nous ce sera l’hôtel Oriental et une chambre familiale. Nous sautons sous une bonne douche… chaude! Ha quel bonheur… En soirée, nous retrouvons nos amis basques pour le souper dans un chouette resto. Ils sont très sympas ces jeunes! Ils reprennent la route demain. Quant à nous, nous allons rester encore deux jours ici pour nous remettre de nos émotions amazoniennes et profiter encore un peu de la chaleur avant de reprendre de l’altitude. Nous avons beaucoup apprécié ces trois jours dans la pampa. Des trois principales sociétés organisatrices de circuit en Pampa, Fluvial Tours, celle que nous avions choisie, était la moins chère. Sans vouloir faire les difficiles, pour le prix du séjour nous aurions pu nous attendre quand même à un petit peu plus de facilités et de propreté au campement et à un peu plus d’explications de la part de notre guide. Si on ne posait pas de question il restait assez peu bavard et c’est dommage car il y a énormément de choses à apprendre sur ce milieu exceptionnel. Enfin, c’était quand même super et nous avons bien fait de choisir cette excursion. Toutes les sociétés proposent au choix des circuits dans la Pampa ou des circuits dans la forêt. Nous avions choisi la Pampa car c’est là que l’on voit le plus d’animaux, mieux pour nos rejetons, mais les circuits en forêt doivent être très intéressants aussi…

Extrèmement difficile de prendre en photo les dauphins mais voici une petite vidéo: http://youtu.be/wB_RTnae_hc

« >

 Publié par à 19 h 40 min

  2 commentaires à “30-5 Pampa jour 3…”

  1. Oh …et bien pour voir de l’eau comme ça, je vais au bord de la Meuse à Hermalle!!!! Mais comment avez-vous fait pour vous tremper dans cette saumure infestée de mille bestioles! Beurk!
    Mieux vaut ne pas boire la tasse cher Ben… car là, tu connaîtras le titicacatoumou … et So pourra aussi se payer ta tête!!!
    Et bien, vous en aurez vu des choses!!!
    Biz

  2. It was a pleasure to meet the four of you!
    Although we couldn’t find any anaconda (at least alive) we met the 4 of you!! (homo sapiens??)We had a great time in the Pampas tour with you, from the beginning in the 4×4 and playing with Sacha and Lilou. We hope that everything is going well in your amazing trip. It is a brave decision to make such a travel with your family around the world, enjoy it and hope to see you again!!!

    Best Wishes,

    Amalur&Eneko

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.