juin 222013
 

Les deux derniers jours à Cuzco ont été exclusivement consacrés… au repos…
Après 5 jours intensifs d’immersion dans le monde des incas, nous avions besoin de repos. Nous sentons la fatigue de 10 mois de voyage, il faut bien l’avouer, et c’est un peu normal, non? Plus la date fatidique du retour approche, et plus nous avons besoin de simplement profiter. Cuzco est une ville agréable et nous avons bien profité de son patrimoine historique. Il faut maintenant poursuivre notre voyage. Après plusieurs semaines en altitude, nous aspirons à retrouver le niveau de la mer et un peu plus de chaleur. Grâce à ce stage en altitude, notre taux de globules rouges est au top: EPO naturelle. Allons donc mesurer nos performances un peu plus bas… Nous avions envisagé de passer par Ayacucho mais finalement ce sera un bus direct vers la capitale péruvienne: Lima. Nous nous sommes rendus au terminal sans même avoir réservé de billets et à 16h30 nous embarquions dans un bus cama de la société Civa. Nous sommes partis pour seulement 22h de trajet! Pour une fois nous sommes installés à l’étage inférieur, fauteuils confortables, bons films, la soirée commence bien. Mais vers 20h, gros coup de frein et BOUM! Nous heurtons un autre véhicule mais heureusement sans gravité. Le steward était en train de ramasser les plateaux repas à l’étage, il a du faire une mauvaise chute et a manifestement une blessure au poignet! Pauvre gars… La route continue… Nous essayons de nous endormir mais ce n’est pas facile car la route qui descend des montagnes est fort sinueuse. Au réveil vers 6h, nous découvrons un paysage totalement différent: un désert de sable! C’est le décor typique de la côté péruvienne et quelques temps après nous retrouvons l’océan pacifique. Ça faisait longtemps… La météo est aussi typique de cette région, en hiver une brume bouche le ciel, c’est ce qu’on appelle ici la garùa. A 13h30, nous atteignons notre terminus, l’immense capitale Lima. Nous nous installons dans une auberge de jeunesse du quartier huppé Miraflores. Un peu de repos, puis nous allons nous promener sur le bord de mer. En réalité, le quartier se trouve au dessus d’une falaise. Nous nous promenons dans un parc envahi de jeunes skateboarders, pour le grand plaisir de Sacha… Puis dans une galerie marchande envahie de boutiques de grandes marques, pour le grand plaisir de… non non, Sophie est restée à l’hôtel pour se reposer! C’est Papa qui promène les enfants… Le soir nous mangeons dans une chifa: un resto chinois bon marché, très répandus ici. Première impression de la capitale: très très grand, très riche, pas très beau, et dommage pour la garùa qui cache le soleil… Vous avez vu le compteur?… Houlala, comme ça diminue vite!!! Presque plus que 1 mois… Sentiments partagés entre envie de poursuivre le voyage et les découvertes et besoin de retrouver ses proches et une vie un peu plus posée… Profitons profitons, le temps passe vite, tu as raison de nous le rappeler Dan…

 Publié par à 20 h 46 min

  3 commentaires à “21-6 Aywa Cuzco… Adieu Cuzco, en Quechua”

  1. Mmmmmmh, vous commencez « à sentir l’écurie » comme on dit et à parler du retour! Mais courage les gars: un mois, c’est encore assez long pour découvrir plein de belles choses. Mais il est normal de commencer à regarder derrière vous et constater que vous êtes quand même de grands malades d’avoir fait ça :) !
    Bye et bon repos alors avant de vous remettre en marche pour la dernière ligne droite.

  2. Avec vous les Amis!! Ne faites pas non plus de ce dernier mois un calvaire… Il vous reste encore une demie-vie pour découvrir le reste du monde! :-) !
    Bisesss

  3. Tous les soirs, Tanguy réclame son histoire des Kempe …. Mais que va-t-on faire quand vous serez rentrés??? :-)

    Gros bisous marraine!

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.