juin 302013
 

Notre dernière journée à Chiclayo et au Pérou a été consacrée au travail scolaire et à la visite du marché. Et le soir départ en autobus pour l’Ecuador. Ce serait peut-être bien notre dernier voyage en bus de nuit du voyage… Et oui, nous allons prochainement en vivre de plus en plus souvent des « dernières fois… » Nous sommes partis pour 12 heures de route. A 3h du mat réveil pour le passage de la frontière. Nous quittons donc le Pérou. Ce pays nous aura vraiment beaucoup plu. Outre les nombreuses richesses archéologiques, nous avons été charmés par la gentillesse des péruviens. En fait c’est l’inverse de ce à quoi nous nous attendions. On nous avait dit que les boliviens étaient charmants et qu’il fallait plutôt se méfier des péruviens moins aimables; les boliviens ne sont pas toujours très accueillants, et les péruviens plutôt avenants et très gentils. Cela dit, ce ne sont que des appréciations générales et nous n’avons rencontré aucun problème dans les deux pays… tout comme en Amérique du Sud… tout comme dans le monde (sauf au commissariat d’Iguazu)… Le Pérou, le lac Titicaca, les îles Uros, l’agréable Arequipa, l’historique Cuzco, l’incontournable Machu Picchu, les civilisations perdues du nord… Joli circuit et encore, nous avons fait l’impasse sur les canyons près d’Arequipa, la cordillère blanche et la forêt amazonienne!

A 7h30 notre autocar entrait dans le terminal terrestre de Cuenca. L’Equateur est sans doute le pays que nous connaissions le moins de notre périple. Et comme c’est le dernier de la liste, c’est aussi celui que nous avons le moins préparé. Place à la découverte donc… Cela dit, de prime abord, au saut du bus, pas de changement significatif, nous sommes toujours bien en Amérique du Sud! Un taxi nous emmène vers l’hôtel que nous avons sélectionné, il y a de la place, ok on s’installe. Hôtel El Cafecito, ambiance auberge de jeunesse routard, ça devrait aller…

C’est donc le dernier pays, le 15ème… Ça fait drôle de l’écrire… Une ambiance de fin de voyage s’installe doucement mais sûrement chez les Kempe… Nous pensons de plus en plus souvent au retour, nous nous remémorons des images de notre maison, nous rêvons d’enfiler un jean, de manger un boulet frite, nous imaginons les retrouvailles sur le quai de la gare, le goût d’un apéro en terrasse entre amis nous revient en bouche… Le retour se précise. Les enfants sont carrément pressés de rentrer et décomptent les jours. Cela devient long pour eux, ces derniers temps il n’y a pas eu beaucoup d’activités « enfants ». Ils se réjouissent de retrouver la famille et surtout les copains… Sophie et Benoît sont encore bien « dedans » mais il faut avouer que l’envie actuelle est plutôt de se poser, de profiter, de prendre du bon temps. Les longs trajets commencent à peser. Nous misons beaucoup sur l’escapade aux Galápagos pour en prendre encore une fois plein la vue, puis de nous trouver un endroit calme et paisible sur la côté pendant une bonne semaine avant de rejoindre la capitale Quito et de se préparer au voyage retour… C’est bizarre d’écrire ces mots qui sentent la fin… La fin du voyage mais peut-être le début d’autre chose…

 Publié par à 17 h 21 min

  2 commentaires à “29-6 Cuenca, Ecuador…”

  1. Et voilà, rien qu’en vous lisant, moi je sens déjà l’émotion de votre retour … Callatrava aurait dû voir plus grand encore: les Guillemins ne seront pas assez spacieux pour contenir l’émotion de votre retour! :-) )) A bientôt!

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.