La scolarité des enfants

 

Voici une des principales questions que l’on nous pose concernant notre voyage!
Pas question d’oublier l’école pendant le voyage ! Papa et Maman se transformeront en professeurs pour 1 ou 2 heures de travail scolaire chaque jour. Lilou suivra ainsi sa cinquième année primaire et Sacha sa première année secondaire pendant le voyage. Il n’y a pas d’évaluation certificative à la fin de ces deux années, ce qui facilite un peu les choses. Nous avons d’abord envisagé de suivre l’Enseignement à distance proposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais cet organisme ne propose pas de support numérique, uniquement un format papier et par correspondance. La solution aurait été qu’un proche reçoive les documents en Belgique, se charge de tout scanner et nous les envoyer par mail, puis opération inverse pour nous. Quel boulot ! Cette formule ne s’adapte donc pas vraiment à notre façon de voyager. Nous avons dès lors pris un arrangement avec l’instituteur de Lilou ainsi que l’ensemble des professeurs de Sacha (les collègues de Benoît puisque Sacha est inscrit dans son école, gros avantage !). Ceux-ci nous fourniront les matières sur CD et nous échangerons par mail afin d’assurer un suivi. Cela dit, il y aura bien sûr inévitablement quelques livres et cahiers à transporter. A l’heure où j’écris ceci, je suis en train de mettre tout cela en place. Nous espérons que cette formule sera possible et acceptée car elle est vraiment idéale. Merci en tous cas aux directions et aux enseignants pour leur soutien… Toutefois, nous restons objectifs. Si le niveau de compétences requis n’est pas atteint au terme du voyage et que les enfants doivent recommencer une année scolaire, ce ne sera pas catastrophique. Que vaut une année scolaire par rapport à ce que Sacha et Lilou vont vivre et apprendre pendant ce voyage…